2014 2016 La Princesse de Clèves . 500 encres

LA PRINCESSE DE CLÈVES

texte Mme de Lafayetteadaptation et mise en scène Magali Montoya

avec

Arlette Bonnard Éléonore Briganti Élodie Chanut Bénédicte Le Lamer Magali Montoya

la peintre Sandra Detourbetle musicien Roberto Basarte

scénographie Emmanuel Cloluscomposition musicale Roberto Basartelumière Pascal Noël
son Marc Bretonnière
assistant à la mise en scène Guillaume Rannoustagiaire mise en scène Jules Churin (INSAS Bruxelles)régie générale et plateau Lellia Chimento
régie lumière Frédéric Chantosselcostumes (confection) ateliers TNS et MC2: Grenobledécor (construction) ateliers MC2: Grenoblemaquilleuse Christelle Paillard
photos Jean-Louis Fernandez
presse nationale Claire Amchin

Un spectacle de la compagnie Le Solstice d’Hiver création 5-16 janvier 2016 à la MC2: Grenoble

production déléguée MC2: Grenoble
coproduction Théâtre national de Strasbourg, Théâtre national de Bretagne Rennes, Maison de la culture de Bourges, MC2: Grenoble, Compagnie Le Solstice d'Hiver

avec le soutien de Direction des affaires culturelles d'Île-de-France (ministère de la Culture et
de la Communication), aide au compagnonnage du ministère de la Culture et de la Communication.avec l’aide de SPEDIDAM (société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées).avec le soutien d'ARCADI Île-de-France.
remerciements au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers et le Théâtre de l’Aquarium

http://www.mc2grenoble.fr/wp-content/uploads/2015/05/DPED_LaPrincesseDeCleves.pdf

UNE ARTISTE ET UN MUSICIEN
POUR ÉLARGIR LE CHAMP DRAMATIQUE

Pour compléter le travail des comédiennes, une artiste, Sandra Detourbet, est sur scène. Elle improvise des tableaux selon ce qu’elle entend et ses gestes, sa production sont visibles des spectateurs car projetés sur un grand écran. Elle n’est pas une simple illustratrice mais une accompagnatrice du texte et des comédiennes car elle jette un autre regard sur le récit et le plateau. Elle offre un espace visuel qui pose et repose le regard, nécessaire à la fois aux spectateurs mais aussi aux comédiennes sur scène.