Rechercher

Chers plaisirs et tendres souvenirs arides - 9min

Mis à jour : mars 5

Chant Isabelle Bonnadier

Instruments : Scott Taylor & Laurent Valero

Texte, voix, réalisation : Sandra Detourbet


"Chers plaisirs et tendres souvenirs arides.

Le désir est silencieux, avide et présent.

Il est là. Ici, devant, tout autour...

Pour franchir un état tout entier, les yeux ouverts, au loin je fixe, scrutant avec distinction, je m'applique à voir l'air.

Vivre.

La prophétie m'accable à nouveau et telle l'enfant, je pleure.

L'air enveloppe mes épaules où s'épanchent mes larmes.

Je trace une ligne sur un axe, d'un point à un autre, je transforme mon état. En plein élan, je repars.

- "Tu es folle, je vais mourir, écoute comme je respire" - Adieu tristesse






0 vue